mardi 21 novembre 2006

Vivante

Un enchevêtrement de boucles brunes, des lunettes rigolottes, un rire éclatant, des yeux joyeux.
Voilà de quoi est faite S.

Elle arrive comme elle rit, de façon tonitruante. Elle vit comme elle est, avec fraîcheur.
Dans sa spontanéité, dans son insouciance, je me plonge quand le quotidien me pèse.
Elle a pourtant dix ans de moins que moi. Mais c'est à croire que ça n'éloigne pas.

Quand j'ai besoin d'existentialiser sans déprimer, je vais vers elle.
Elle entend, analyse, fronce des sourcils, refléchit et puis me dit: "Je pense que tu devrais foncer!"
Pas un jugement, pas une critique, juste de l'acceptation.
Je ne me souviens pas à quoi je ressemblais à son âge. Mais je gage que ça devait pas être à ça.

Elle n'est pas ecervelée, à l'intérieur ça pèse bien lourd.
Son métier d'éducatrice d'enfants l'amène dans un monde où rien n'est simple, où la souffrance inquiète bien trop tôt des grands en devenir.
Mais c'est juste que le vécu a été plus heureux ou la vie bien moins plombante, alors elle sourit.

Depuis la naissance de mes enfants, je me force à sourire, à chanter, babiller.
Je veux qu'ils aient de moi cette image, que venir vers moi leur soit aisé, que penser à moi soit une joie, que me visiter quand je serais bien blanche soit un plaisir.

Si je suis ici ce soir, c'est aussi pour ça. Pour leur donner une plus belle maman.
Ecrire me soulage, me libère, et un coeur moins lourd est amené à mieux aimer.

4 commentaires:

Doparano a dit…

Je reconnais ici les bienfaits de l'écriture sur moi...aussi.

Rien que pour avoir le coeur moins lourd, c,est important de continuer à écrire.

Et tu le fais si bien :)

DesCrisEnLigne a dit…

Coucou Do,

On a flairé le bon filon toutes les deux... t'imagines l'argent que l'on économise en psy? ;o)

Que va t on faire de tout ça?
Je rêve déjà à mes prochaines vacances, et toi?

Bisous
belle journée

Doparano a dit…

être riche, je partirais en France même si ma maison aurait bien besoins d'être retappée même si j'aurais bien besoins de nouveaux vêtements, même si.....

Je me payerais un voyage de solitaire.

J'ai trop à voir et à faire de l'autre côté de l'Océan

DesCrisEnLigne a dit…

Allez ça marche, traverse les flots et je t'offre le café bien chaud :o)