vendredi 30 mars 2007

Il faut que je vous raconte

Journée de bureau à terminer
du galop pour tout boucler
5 heures sonnent, je prends la route
direction Metz pour un bain de foule
on arrive sous une pluie fine
les gens font grise mine
l'excitation arrive doucement
je réalise que je l'attends ce moment

la demie un peu passée
la salle s'éteint sur la soirée
arrive sur scène l'homme aux doigts d'or
je sens l'émotion me submerger sous les premiers accords

alors que malgré moi perlent les premières larmes
arrachées à leur lit par des notes un peu slaves
arrive Linda fraîche et belle comme un roseau
et de ses lèvres sortent les premiers mots

elle discute, elle raconte, elle met à nu
et bien que des dizaines de fois entendues
ses chansons m'enchantent les pavillons
ses mots font frémir mes fondations

j'en ai vu des concerts par dizaines
des que j'aime et des que j'oublie en une semaine
mais se prendre en face l'émotion brute
tisser des liens avec la salle comme on tisse une toile de jute
j'ignorais qu'on pouvait avoir tout ça
simplement en payant avec la monnaie d'ici bas

On a ri, on a pleuré et on a été complices
on a même échangé des mots derrière les coulisses
faut il aimer les gens et son métier
pour pendant 3 heures leur donner
des bouts de soi, des morceaux d'âme
qu'ils emporteront chez eux comme une précieuse flamme

Une belle soirée à raconter
même si les mots ici contés
ne suffisent pas à rendre hommage
aux étincelles aux papillons et aux mirages
qu'elle a semé dans une salle attendrie
par sa générosité une fois encore, pas démentie

2 commentaires:

laeti a dit…

Joli récit.
Je l'ai vue plusieurs fois en concert, donc dernièrement (la même tournée que celui que tu as vu) à Lille. Elle est géniale, je l'adooooore.

DesCrisEnLigne a dit…

Coucou aeti

effectivement ce que j'en ai vu a largement tenu ses promesses par rapport à ce que j'avais entendu en album ou imaginé
je n'a qu'une hate la revoir, elle et
ses deux guitaristes
au plaisir de te relire :o)