mercredi 22 novembre 2006

Soleil de septembre

Il faut du temps pour accomplir les belles choses.


Interrogations, peur, doutes. Et puis la décision.

Faire un enfant pour sauver un couple est maladroit
En refaire un pour essayer de le consolider, tel a été mon choix.

Il est venu au monde avec 5 jours d'avance.
Pressé de vivre, il cognait à la porte avec insistance.

Mâte aux cheveux noirs, costaud et assuré,
il pointait sur moi deux grands yeux effarouchés.

Mon premier est né frêle, blond et peu rassuré,
d'un regard il cherchait sa raison d'être né.

Son cadet est né en force, tout en puissance.
Son arrivée m'a rassurée, elle était comme une évidence.

Ses cheveux noirs sont tombés petit à petit, comme un automne qui mûrit.
Ses yeux noirs sont devenus d'un bleu aussi profond qu'un aveu.
Sa peau, comme de la neige sur un dimanche.

Mon tendre est un enfant au caractère doux.
Je hausse le ton et il en perd son bagoût.

Mon mignon sonde mes limites.
De ces batailles, parfois j'en sors déconfite.

Mon tendre est spontanné, rieur, joueur.
Mon mignon est méfiant, refléchi et inquisiteur.

Le premier disait avec ses yeux ce qu'il aurait désiré.
Le second l'obtient sans tergiverser.

Les voir grandir me gonfle le coeur
d'une puissance dont j'assume mal la teneur

Je les aime d'un amour infini
comme jamais je ne l'ai ressenti.

5 commentaires:

Doparano a dit…

L'amour d'une mère c'est plus fort que tout.

DesCrisEnLigne a dit…

En effet, plus fort que tout, je m'en rends compte tous les jours

L'ex a dit…

*soupir*

Num a dit…

C,est très joli ce texte ma chère !! Très profond !!!

Merci pour ton comment !!!

À la prochaine !!

DesCrisEnLigne a dit…

Merci Num d'être passé dans le coin, je compte bien me plonger dans les chiffres prochainement chez toi mais les maths et les vieux (bad) souvenirs d'école ressortent :-)

L'ex: bienvenue dans mon chez moi, j'espère que tous mes textes ne te feront pas soupirer ;o)
je vais en sortir un rigolo pour te voir sourire