mardi 11 septembre 2007

Va y avoir du sport

J'aurais pu intituler ce post "pourquoi moi"? mais il me semble que le copyright est déjà pris :o)
Semaine passée, j'emmène ma maman à une visite médicale auprès d'un médecin conseil.
A l'aide du G*P*S, je trouve assez facilement l'endroit, ce qui n'aurait pas été gagné, en temps normal car l'endroit se trouvait dans une impasse, caché derrière de hauts immeubles.
Je cherche à garer la voiture et je trouve un parking souterrain dans lequel je rentre en prennant un ticket et j'y laisse ma voiture.
Nous nous rendons à notre rdv (et je me rends compte alors que j'aurais pu me garer pile devant, c'était marqué stationnement interdit SAUF consultations médicales) et après un moment d'attente, le cher doc nous reçoit. tout se passe bien, on resort de chez le doc et à peine fait 10 pas que ma mère me dit: j'ai oublié mon sac!
J'installe maman dans la voiture et je retourne chez le doc. Je vérifie dans la salle d'attente, pas de sacn, je frappe donc à la porte du cabinet que je viens à peine de quitter. Pas de réponse. Je re frappe. Rien. ça dure bien 7-8 minutes cette histoire.
Je me dis c'est pas possible, il a pas pu s'enfouir, surtout que visiblement il a encore une patiente après nous, qui attend patiemment.
Je frappe encore à la porte, toujours pas de réponse et la brave dame qui attend me dit, essayez de l'apeller! Bah oui, mais mon portable est dans la voiture.
Je resors, je recours à la voiture, je prends mon portable, j'apelle: Rien!
Il a du se volatiliser ou en profiter pour sortir par la fenêtre faire ses courses ou alors il fait tranquillement sa grosse commission et il doit maudire la folle qui l'agresse en frappant à sa porte et en téléphonant.
Finalement au bout de je ne sais combien de sonneries (que j'entends disctinctement au travers de la porte) il décroche. Je m'excuse, lui expose le problème et récupère le sac.
Retour au parking au pas de course (on a un rdv à la clinique juste après), je rejoins maman.
Je démarre la voiture je m'avance vers la barrière et je me rends compte que j'ai pas payé. Je regare la voiture, je monte 4à4 les 4 étages (on est au -2 et la caisse automatique est au +2), je redescends, reprends la voiture et me dirige vers la sortie.
Je m'approche de l'automat à tickets, j'y glisse le mien que j'ai été payer 4 étages plus haut et là Murphy tapi dans un coin, se pointe.
Par une erreur de manipulation, je braque pas assez le volant et je coince ma roue sur la bordure qui soutient l'appareil qui recoit les tickets payés et plus moyen ni d'avancer ni de reculer. J'ai à ma gauche la bordure sur laquelle ma roue est bloquée et à ma droite le mur, très près, m'empêchant ainsi de faire quoi que ce soit d'idiot, genre un gros coup d'accélérateur, sinon une partie de mon capot avant va y passer...
Evidemment, on est vendredi, sorties de bureaux et il y a déjà 5 voitures qui attendent sagement leur tour pour sortir...
Je sors ma tête par la vitre de la voiture et je fais un petit signe au gars de derrière qui ricane allègremment dans sa voiture...
Finalement je réussis à remettre la voiture convenablement mais ce que je n'avais pas vu c'est que la barrière qui me permettrait de sortir du parking s'est levée en recevant le ticket payé mais s'est aussitôt rabaissée, et moi je n'ai de nouveau plus de ticket....
Je sors tant bien que mal de la voiture je vais trouver le gars de derrière qui ce coup ci se marre franchement et lui explique en deux mots la situation.
Hilare, il me dit qu'il ne me reste plus qu'à aller repayer un autre ticket..Oui mais les tickets on les reçoit en entrant, lorsque la barrière à l'entrée detecte un véhicule, or je suis pas à l'entrée mais bien à la sortie.
J'avise alors un brave monsieur qui arrive au volant de son énorme 4/4 (sans avoir aucun problème de manoeuvre, lui), et je vois son visage se décomposer quand il aperçoit la folle que je suis, échevellée, tenter de lui expliquer qu'il faut qu'il me prenne un ticket, en plus de celui qu'il tient dans sa main...
Finalement, il comprend (ou il craint pour sa sécurité) et il me le donne. Je remonte les 4 étages, je paye, je redescends. J'aperçois du coin de l'oeil, mon pote de derrière qui limite se tient les côtes, tellement il rit, je donne le ticket à la machine, et le sésame s'ouvre!
Et là, au moment où je démarre et que je jette un oeil dans mon retro pour apercevoir une énorme file de voitures qui attend, ma mère me dit, tu devrais t'arrêter un peu, t'es toute essouflée...!

6 commentaires:

tirui a dit…

ta maman ne doit pas s'ennuyer avec toi :-))

Pourquoi moi? a dit…

Après lecture de ton billet, c'est avec enthousiasme que je te décerne le titre de "pourquoi moi?" honorifique.

Tout y est: l'incident anondin déclanchant une effarante accumulation de situations absurdes, raconté avec talent et humour. Une pièce d'anthologie.

Un peu plus et je serais jaloux!

MadeInHell a dit…

est-ce un scénario de film ?

Lili a dit…

T'as vraiment pas de bol :-D

non je ne rigole pas, je compatis ;-)

DesCrisEnLigne a dit…

@ Tirui, je ne sais laquelle des deux aura donné plus de cheveux blancs à l'autre... en tout cas tu remarqueras mon extraordinaire sens de l'à propos pour la divertir lol
@ Pkmoi: je suis profondémment honorée de ce titre même si finalement pour ma santé mentale, je preférerais que tu le conserves encore quelques années lol
@ MadeinHell: je te remercie de m'y faire penser, je pourrais peutetre le proposer à un scénariste..
@ Lili: si si je vois bien que tu rigoles :o) remarque après coup moi aussi j'ai souri en le lisant..par contre sur le moment je l'avais un brin mauvaise lol

天天開心 a dit…

穎龍棧板,棧板,木棧板,紙棧板,中古棧板,棧板回收,塑膠棧板,穎龍棧板,環保塑膠棧板,塑膠環保棧板,高雄棧板,台中棧板,新竹棧板,台北棧板,桃園棧板,苗栗棧板,雲林棧板,嘉義棧板,台南棧板,屏東棧板,台東棧板,花蓮棧板,蘇澳棧板,環保棧板,環保棧板環保棧板,免煙燻棧板,免煙燻棧板,免煙燻棧板,免煙燻棧板,免煙燻棧板,塑膠棧板,塑膠棧板,塑膠棧板,塑膠棧板,南亞塑膠棧板,南亞塑膠棧板,南亞塑膠棧板,南亞塑膠棧板,南亞塑膠棧板,南亞塑膠棧板,棧板,棧板,棧板,棧板,棧板,棧板,棧板,木棧板,紙棧板,中古棧板,棧板回收,塑膠棧板,棧板,木棧板,紙棧板,中古棧板,棧板回收,塑膠棧板,環保塑膠棧板,塑膠環保棧板,高雄棧板,環保塑膠棧板,塑膠環保棧板,高雄棧板,