lundi 22 octobre 2007

Histoire de génétique


Y a des semaines, voire des mois, où rien ou à peu près rien, ne va comme d'habitude.
L'ambiance décontractée habituelle au bureau a disparu et fait place à une humeur de boss morose et insupportable, criante à souhait, genre humeur de période de règles qui durent 6 semaines.
Le hic, c'est que lui c'est un mec, des règles il n'en a point, et c'est moi qui me coltine ses états d'âme.
La meilleure amie que j'avais depuis 17 ans a fait place à une inconnue à qui je parle de manière courtoise de la météo nationale.
Les jours composés en général de 24 heures, font des caprices et s'auto amputent d'au moins 5 heures sans prévenir.
Mes parents me rendent chèvre avec leurs problèmes, m'apellant à tout bout de champ, à tel point que je leur ai attribué une sonnerie spécifique, question de filtrer au mieux les appels.
Et à la maison, les enfants que j'avais voilà encore un mois et demi, ont muté en deux diablotins, capables des pires anneries et des plus grands enervements.
Dernière en date, de mon Mignon, 3 ans et un mois.
Je le reprends après le bureau comme d'hab chez ma belle mère.
Dès que j'arrive, je sens que quelque chose cloche. Elle d'habitude si enjouée, semble genée, un truc la tracasse, c'est visible.
J'ose pas trop demander ce qu'il en est et au moment de repartir, elle me dit: euh...on a eu un petit soucis avec Petit Mignon..
Ah? que s'est il passé??
Bah...en fait, il a ................ mis le feu à mon auto...
PARDON???????????
Bah, pendant que je déchargeais les courses, il a pris une boîte d'allumettes, l'a craquée et a mis le feu au siège avant. Heureusement, je l'ai entendu très rapidement crier Mamy au feu et je suis arrivée...Je l'ai sorti de l'auto, j'ai jetté une couverture sur les (grosses) flammes, et je suis venue à bout de l'incendie, heureusement assez rapidement, avant que ça n'attaque le reste...
Les bras m'en tombaient...
Mon Mignon, super sage, limite un peu couillon (mais plus trop depuis la rentrée de septembre) se transforme en mini pyromane! Il m'a fallu un moment pour m'en remettre...
Après avoir vérifié l'étendue des dégâts: siège avant totalement irrécupérable, sac à main carbonisé, plafond brûlé et couverture calcinée, je me dis qu'on a eu drôlement de la chance, ça aurait pu être beaucoup plus grave et il aurait pu y rester...
Néanmoins, après discussion avec mon mari, l'hypothèse de la génétique est apparue.
En effet, un peu avant mes un ans, alors que mes parents m'apprenaient à souffler ma première bougie, j'avais moi aussi chipé des allumettes et mis le feu à un fauteuil, alors que je tentais une énième séance d'entraînement pour le jour J.
Ensuite à l'âge de 8 ans, je tentais, dans un bidon en carton me servant de poubelle, de brûler des lettres (d'amour) (.....) écrites par un petit copain de ma classe...résultat une belle flambée et surtout une superbe engueulade.
Mon mari ne fut pas en reste lors du récapitulatif, puisque j'appris ainsi qu'à ses 12 ans, probablement pour fêter l'évènement, il mit le feu à un vieux bus qui avait atterri à l'état de ferraille dans un champ à côté. De plus, comble de gloire, il avait eu droit aux pompiers et tout l'attirail...
Je me dis donc que finalement cet enfant ne fait que suivre une voie toute tracée et qu'il suffit juste de l'avoir à l'oeil, maintenant qu'on est prévenus...
Du coup pour Noël, j'hésite entre la prévention (panoplie de pompier) ou la pédagogie (stage de sensibilisation au feu)!

4 commentaires:

tirui a dit…

je sais bien que c'est pas drole quand rien ne va comme on veut
mais n'empêche, la première idée qui m'est venue en lisant tes aventures c'est : "steuplait tu me prêtes ton mignon pour qu'il mette le feu à la voiture de ma belle-mère ??!!"
O:-)

DesCrisEnLigne a dit…

lol Tirui, si ça peut te dépanner je veux bien te le prêter..et pis afin de te réconcilier avec les BM, je t'envoie la mienne en stage 15 jours, tu verras, ça va adoucir l'image que tu en as :o)
bizz

Pourquoi moi? a dit…

lol, ça ma rappelé que j'ai mis le feu à la maison, lorsque j'avais trois ou quatre ans. Il n'y avait pas eu tellement de dégâts, mais ma mère avait dû appeler les pompiers...

Mes parents avait changé leur cuisinière, et avaient mis l'ancienne au sous-sol, l'avaient branchée, et avaient mis des machins par dessus; Je n'ai eu qu'à jouer avec les contrôles pour avoir de jolies flammes oranges...

Mais j'ai beaucoup regretté: ils n'ont jamais racheté un projecteur 8 mm, comme celui qui avait brulé...

Lili a dit…

génétique, futur délinquant.... y'a pas eu des lois, à propos de ça? mais que fait la police?!